MENU
Young woman fixing a car in a garage.

Les self-garages, fleuron mécanique de l’économie collaborative ?

16 décembre 2015 • Actus

Vous vous souvenez certainement de ce mauvais début d’année où votre voiture vous a lâché pour une raison inconnue, et qui vous a coûté des frais astronomiques dans un garage professionnel. Effectivement, entre les pièces nécessaires surfacturées dans un garage professionnel, une main d’œuvre hors de prix, et des éventuels retouches à refaire par ci par là qui ne s’avéraient pas nécessaires sans l’intervention d’un commercial véreux, et voilà ce qu’il vous en coûte ! Mais il est bien connu que ce sont toujours les intermédiaires qui coûtent le plus cher, et qu’il est possible de les éliminer sans pour autant perdre au change. C’est de cette idée, proche de l’économie collaborative, qu’est né le principe des self-garages. Tour d’horizon sur cette nouvelle méthode qui pourrait bien contaminer toute l’économie !

Economie sociale …

Que vous parliez de garages associatifs, en libre-service ou de self-garages, ils recouvrent tous la même réalité : l’idée d’éviter de faire appel à une concession qui vous imposera de payer un prix démesuré. Les self-garages naissent de mécaniciens qui, la plupart du temps, ont perdu leur travail et se sont reconvertis en autoentrepreneurs, ayant à cœur de mettre à l’œuvre leurs connaissances techniques sans payer des frais exorbitants. Ces self-garages comprennent du matériel de mécanique, avec même parfois, des ponts de levage, ou des aménagements réalisés en contrebas de manière à pouvoir travailler efficacement sur la voiture. Il s’agit, en réalité, de garages professionnels, à ceci près que vous n’avez qu’à amener vos pièces neuves, et qu’il vous est demandé d’effectuer les réparations vous-même. Alors que l’on estime que le prix peut être 6 fois moindre, il n’y a pourtant pas de réelles différences dans la qualité de la prestation. Vous effectuez en effet des économies sur les pièces (moins chères sur Internet que chez le concessionnaire directement), sur la main d’œuvre, mais aussi sur le matériel utilisé et les locaux réquisitionnés. De cette manière, les self-garages s’apparentent à un parangon de l’économie sociale, en ce sens qu’ils vous proposent des prestations identiques pour un prix réellement moindre.

Et solidaire !

Qui dit économie sociale dit en effet économie solidaire, et c’est bien là tout le crédo des self-garages. Comme dit précédemment, vous êtes invité à effectuer vous-même les réparations. Impossible, dites-vous ? En réalité, les professionnels sur place vous aident à effectuer les réparations en vous guidant sur les différentes étapes. Vous avez donc à mettre la main à la pâte, mais vous en retirez au final une véritable gratification : vous serez à même de réparer la panne concernée si elle se présente une prochaine fois, et vous développez par le même biais un véritable contact humain. Et s’il ne s’agit là que de réparations sommaires (changements de filtre, démarreurs, embrayage ou encore plaquettes de freins), il est possible sur demande que les professionnels du self-garage effectuent eux-mêmes la réparation. De cette manière, même si cela vous en coûtera plus cher que si vous l’aviez effectué vous-même, vous repartez satisfait.

Pour trouver un self-garage près de chez vous, rendez-vous sur les annuaires des self-garages en France comme SelfGarage.org ou Selfgarage.fr.

Actus similaires

« »